L’histoire du poker Texas Holdem

L’histoire du Texas Hold’em

Actuellement, le jeu de poker le plus populaire est le Texas Holdem, mais ce ne fut pas toujours le cas. Avant que le Hold’em ne s’impose dans les années 1960, d’autres types de poker, comme le draw et le stud, régnaient dans les salles de jeu de Las Vegas et d’ailleurs.

Bien que la législation de l’État du Texas reconnaisse officiellement Robstown, comme étant le lieu de naissance du Hold’em, d’où son appellation officielle de Texas Holdem poker, on ignore de façon précise quand il a été inventé.

Le poker n’a pas toujours été une activité très répandue et les parties étaient souvent organisées dans un cadre privé. Elles se déroulaient généralement dans des endroits dangereux tenus par des personnages peu recommandables et les joueurs avaient l’habitude de s’y rendre en groupe plutôt que seuls. Le légendaire Doyle Brunson a déclaré un jour que gagner de l’argent dans ces parties était une chose facile, par contre, la plus grande difficulté consistait à quitter la ville avec ses gains.

Brunson appartenait à un groupe de joueurs itinérants qui ont amené le Hold’em à Las Vegas. Dès 1967, Brunson, Amarillo Slim, Crandell Addington et bien d’autres ont entrepris de jouer régulièrement au Holdem à Las Vegas.

Durant de nombreuses années, tous ceux qui désiraient jouer au Hold’em étaient obligés de se rendre au casino Golden Nugget, qui se trouve dans le centre de Las Vegas, car c’était le seul lieu où l’on pratiquait ce jeu. En raison de son implantation et de son aménagement – le sol était recouvert de sciure de bois huilée – la salle de poker du Golden Nugget ne figurait pas en tête de liste des joueurs fortunés désirant jouer à ce nouveau jeu ; les joueurs professionnels ont donc recherché un établissement plus en vue pour jouer au Hold’em.

Ils ont opté pour le Dunes Hotel and Casino, qui a été rasé en 1993 et remplacé par le Bellagio, sur le célèbre Strip de Las Vegas. Ce transfert s’est révélé être une réussite, car les joueurs de Hold’em débutants ont rempli les poches des professionnels, et la popularité du jeu a grandi.

Le Texas Hold’em aux WSOP

Un joueur du nom de Tom Moore a fondé la « Gambling Fraternity Convention » et a intégré, en 1969, des tournois de poker, dont le Hold’em, lors de la deuxième convention annuelle de la Gambling Fraternity. Benny et Jack Binion ont acheté les droits de la convention et l’ont renommée « World Series of Poker », avant qu’elle rejoigne leur propre casino, le Binion’s Horseshoe. Pour la deuxième année des World Series of Poker, le Texas Holdem a été retenu comme Main Event mais n’a attiré que huit joueurs, bien loin des quelques milliers qui, actuellement, s’y mesurent tous les étés à Las Vegas.

Dans les années 1980, lorsque les salles de jeu légales de Californie ont décidé de promouvoir le Hold’em, la popularité de celui-ci a continué de croître. Elle s’est encore accrue lorsqu’au début des années 1980, les bookmakers irlandais Terry Rogers et Liam Flood ont découvert le jeu et l’ont fait connaître à leur retour en Europe, fondant par la suite l’Irish Poker Open, qui est le deuxième tournoi le plus couru au monde après le Main Event des World Series of Poker.

Le jeu a encore fait des adeptes dans les années 2000, en partie en raison de l’invention de la « hole card cam », qui a permis aux personnes regardant, chez eux, les retransmissions télévisées de tournois de voir les cartes que les joueurs tenaient et comment ils jouaient. Puis, en 2003, le bien nommé Chris Moneymaker a décroché un tournoi qualificatif en ligne avec un droit d’entrée de 38 dollars. Son prix était une place pour participer au Main Event des WSOP, qu’il a remporté pour un montant de 2,5 millions de dollars. Comptable à l’époque, Moneymaker est devenu une référence pour des milliers de joueurs de poker en devenir, car il était bel et bien un homme ordinaire affrontant des professionnels à leur propre jeu, dans leur propre jardin, et remportant le premier prix qui a transformé sa vie.

Moneymaker a surclassé un groupe de 839 joueurs en 2003, un chiffre qui est passé à 2 576 en 2004 lorsque l’avocat, spécialiste en brevets, Greg Raymer a remporté le titre. En 2015, le nombre de participants s’est établi à 5 619, avant d’atteindre le chiffre record de 8 773 en 2006, lorsque Jamie Gold a décroché le premier prix de 12 millions de dollars. Bien que ces sommets vertigineux n’aient jamais été égalés depuis, l’affluence au Main Event des WSOP n’est jamais descendue en dessous de 6 352 participants depuis la fabuleuse victoire de Gold.

Le Poker en ligne

La création du premier site de poker en ligne avec de l’argent réel date de 1998. Trois ans après, en 2001, partypoker a emboîté le pas de Planet Poker, devenant ainsi l’un des premiers sites de poker en ligne – déjà 20 ans, pouvez-vous l’imaginer ?

Nous vous avons présenté un aperçu de l’histoire du Texas Holdem, un jeu exceptionnel, à propos duquel, l’ambassadeur historique de partypoker, Mike Sexton a déclaré un jour “qu’il fallait une minute pour l’assimiler, mais une vie entière pour pouvoir le maîtriser. »

Author: Ian Fox